Les gardiens

séparation le Generalleutnant de Quedlinburg sentinelle de Quedlinburg



La Kommandantur (le commandement) d'un camp était composée:

- d'un Generalleutnant ou Kommandant.
Il s'agissait à Quedlinburg, du Major Général v. Siegsfeld puis, à partir de juillet 1915, du Generalleutnant (général de division) Georg Dietrich Nikolaus Geldern-Crispendorf (°1855 - + 1939).
De la fin de la guerre jusqu'au 31 mars 1919, le lieutenant-général Wittje (°1850 - + 1926) était commandant du camp, puis le major Purgold en prit la direction jusqu'à la dissolution du camp.

- de l'adjoint du Kommandant (major ou capitaine), l'Offizier-Steller. Jusqu'en octobre 1915, il s'agissait d'un certain Schulz.

- des Posten (sentinelles) et des Wache, (gardiens)




gardien du camp





Voici les noms de quelques gardiens du camp :
- le sergent William Schilling,
- le Kompaniefeldwebel Reiser, responsable des prisonniers de guerre russes,
- le lieutenant-colonel Irmer,
- Herrmann Deutel,
- Richard Max Otto Braune (photo ci-contre communiqué par M.Braune, son descendant),
- et Max Kittel






L'administration

séparation

Autour du camp, il y a des locaux spécifiquement dédiés à l'administration. On y trouve la Kommandantur ainsi qu'une douzaine de secrétaires.
Parmi ces secrétaires, nous ne connaissons que le nom d'Emmy Freiberg (°1891 - + 1980)

administration du camp administration du camp








Les photos ci-contre ont été prises en 1918 (vendues aux enchères en 2016) sur le site Delcampe.












Sources

séparation

Photos d'époque (sauf mention contraire): Hôtel de ville de Quedlinburg