La monnaie

séparation

Il y avait dans le camp, une monnaie spécifique. Cela permettait aux autorités de prendre un pourcentage lors du change. Mais c'était surtout une façon de s'assurer contre les évasions: comment acheter avec de la monnaie qui n'a pas cours en dehors du camp?

Voici quelques exemples de billets. Ils vous sont présentés par ordre croissant (du pfennig au mark).

Afin de permettre à chacun de comprendre, j'ai traduit ce qui est écrit sur ces billets:
Mannschatsgefangenenlager: camps d'hommes de troupe prisonniers,
Der Kommandant: le commandant
Dieses Lagergeld gilt nur als Zahlungsmittel im Lager und bei den für Arbeitskommandos bezeichneten Verkaufsstelen. Einlösung erflogt nur durch das Gefangenelager Quedlinburg: Cet argent de camp n'est un moyen de payement en vigueur que dans le camp et dans les points de vente qualifiés pour les commandements de travail. Le rachat n'a lieu que par le camp de prisonniers de Quedlinburg
Scheine, bei denen die Nummer ganz oder teilweise fehlt, werden nicht eingelöst: Les billets, sur lesquels le numéro manque tout à fait ou en partie, ne sont pas rachetés.

5 pfennig10 pfennig


10 pfennig est le prix d'un numéro du journal "Le Tuyau" ou d'une portion de pain (500 grammes environ) lorsqu'il est au prix bas.







50 pfennig1 mark














5 mark



Pour information, le salaire moyen d'un prisonnier travaillant varie de 70 pfennig à 1mark et 50 pfennig par jour mais il arrive qu'il soit plus élevé.








Il était possible, par exemple, d'acheter des denrées alimentaires (comme des boites d'épinards, des légumes...) avec cette monnaie dans une cantine du camp.

cantine

Il est à noté que les prisonniers avaient également des pièces d'or.
"Quant aux pièces d’or, elles étaient déjà depuis longtemps dissimulées entre notre écusson portant le N° 3 (3e Génie) et notre capote et ils n’ont jamais su les trouver à cet endroit. Si certains avaient plus de deux pièces d’or, car il n’y a avait que deux écussons, les autres pièces étaient cachées dans la doublure. De ce fait certaine capote atteignait un prix élevé par la valeur des pièces d’or qu’elle renfermait."
Extrait des souvenirs de guerre de Marcel RIEGEL