Les 400 coups des prisonniers

séparation

Une des occupations favorites des prisonniers, qui était également d'une grande utilité pour le moral, était de trouver des parades aux interdictions ou restrictions faites par la Kommandantur.

Les prisonniers inventaient par exemple d'ingénieux système pour cacher des objets interdits

"Or mon ami Palpied, excellent menuisier de son état, a organisé la double paroi en armoire à secret, il suffît de tirer une planche sur glissière, l’armoire s’ouvre, on cache dedans les objets saisissables et on referme l’armoire, nécessitant simplement 10 secondes pour faire cette opération. En plus il était matériellement impossible de voir ou de soupçonner que cette double paroi s’ouvrait et se refermait à volonté du fait que Palpied avait camouflé son travail avec art."
Extrait des souvenirs de guerre de Marcel RIEGEL